Youth Colour Climbing Festival 2016

La structure en plein air de Imst (Autriche)

(à droite)
(à droite)
(à droite)

(à droite)

Team Escal'pades à Imst!

Les 4 et 5 Juin avait lieu le Youth Colour Climbing Festival sur le très beau mur d'Imst, en Autriche. Cette compétition rassemble des jeunes grimpeurs et grimpeuses de toute l'Europe, et certains d'entre eux sont des futurs grands noms de l'escalade.
Cette année, ils étaient quatre à représenter fièrement Escal'pades : Pauline OURY et Franklin FLAMENT en Youth C (12-13 ans), ainsi que Charlotte WEYNANTS et Célian LESCAUT en Youth D (10-11 ans). Afin de se sentir comme à la maison, leurs papas et leur entraîneur Cyril avaient aussi fait le déplacement.

Le samedi avaient lieu les qualifications. Le format est simple : les jeunes grimpeurs et grimpeuses ont six voies à grimper (en tête pour les Youth C et en moulinette pour les Youth D) entre 9h et 19h ; chaque grimpeur vient avec son assureur et il n'y a pas d'ordre de passage.
Les ouvreurs avaient proposé un cocktail de voies plutôt variées : certaines nécessitaient de gros muscles, et, à l'inverse, d'autres demandaient une technique irréprochable .

Voici le bilan de l'équipe Escal'pades après les qualifications qui se sont terminées sous une fine pluie.

Pauline, championne de Belgique en titre, n'a pas réussi à réitérer son exploit du mois de Mars. Il est vrai que le grand mur extérieur d'Imst est bien plus impressionnant que celui de Courtrai, surtout lorsqu'on grimpe en tête. Elle termine à une 44ème place qui n'est absolument pas représentative de son niveau... Mais nous savons que Pauline reviendra au niveau qu'elle avait à Courtrai, et même qu'elle le dépassera !

Franklin termine à la 21è place, ce qui signifie qu'il est le premier non-qualifié pour la finale du lendemain. Comme à son habitude, il grimpe de façon très propre, mais les trois voies qui lui auront résisté étaient très physiques sur la fin. Malgré la petite déception de ne pas aller en finale, ce résultat reste quand même très encourageant pour la suite de sa ''carrière'', surtout que le niveau de la catégorie C est très relevé.

Pour Charlotte, les quatres premières voies se passent très bien : elle les sort toutes avec sa facilité habituelle. Il lui reste alors deux voies : une noire qui a l'air assez dure et une jaune qui est plus facile. Charlotte se lance dans la noire, mais le stress l'envahit et elle ne parviendra pas à prendre le bac final. La déception ne dure pas trop longtemps, il faut se remobiliser pour la dernière voie. Celle-ci ne sera qu'une formalité. Après les six voies, Charlotte est 3ème ex-aequo avec quatre autres filles, ce qui veut dire qu'elle sera en finale le lendemain.

Nous terminons ce bilan avec Célian, notre grimpeur de poche, qui nous a encore une fois montré qu'il avait beaucoup de hargne malgré sa petite taille. Il réussit quatre de ses six voies, tombe au dernier mouvement d'une d'entre elles, et la voie verte du milieu l'a (trop) vite envoyé dans les airs, ce qui a compromis ses chances de figurer parmi les vingt finalistes. Il est 33ème au classement final, mais l'avenir lui appartient...

Nous voici le dimanche, jour de la finale. Pour départager les vingt finalistes, les ouvreurs ont concocté deux voies. Contrairement aux qualifications, celles-ci ont été démontrées, et il y a un ordre de passage et des assureurs.
Charlotte passe 17ème dans la première voie, que seules quatre filles réussiront. Beaucoup d'autres grimpeuses (dont Charlotte) tomberont sur le même mouvement pour attraper le bac final.
À peine une demie heure plus tard, les finalistes doivent à nouveau en découdre dans la deuxième voie. Comme la première voie, la deuxième n'est pas très progressive. Chutant à quelques mouvements du top, Charlotte parviendra à rivaliser avec les meilleures.
Après l'attente des résultats, le verdict tombe : Charlotte est quatrième ex-aequo avec une Italienne. Et dire qu'elle s'était fixé comme objectif de figurer dans le top 15 ! Nul doute qu'elle aura dans le futur d'autres occasions de monter sur le podium...

Merci à Vincent LESCAUT, Renaud OURY, Frédéric FLAMENT et Nicolas WEYNANTS de m'avoir accompagné. À l'année prochaine !!

Article rédigé par Cyril LAPKA - un article plus détaillé est aussi disponible ici. Photos par Vincent LESCAUT.

 

Franklin FLAMENT

Charlotte WEYNANTS

Célian LESCAUT

Pauline OURY